L'accouplement des chats nécessite de bien connaître leurs cycles de reproduction. Sa connaissance et son respect permettent une meilleure réussite et ce dans des conditions optimales.


Si vous étes propriétaire de la chatte, il vous faudra trouver un fiancé à la minette, ce qui peut s'avérer être le parcours du combattant :-)


En effet, trouver  le futur papa de ses chatons n'est pas chose aisée, il faut être attentif aux lignées (pédigrée) afin d'éviter la consanguinité, à la monochirdie (= 1 seule testicule), à l'état sanitaire (VACCINATIONS et VERMIFUGES – TESTS FIV Felv, tests HCM, et tests PKD.. A JOUR),  qu'il vous plaise  et surtout que vous soyez en CONFIANCE :o).


Une fois, l'étalon de vos rêves trouvé, demandez à vérifier tout ça et à visiter la chatterie, ceci vous permettra de voir les conditions où vit l'heureux matou.

Ensuite, vous pourrez parler «contrat » (en général) ; le propriétaire du mâle vous demandera, soit une somme d'argent, soit un chaton. Il vous demandera également les tests de la chatte.


Mais où trouver ce fabuleux M. Coon me demanderez vous. Vous pouvez demander à l'éléveur de votre chatte de vous mettre en contact avec des propriétaires de mâle, au club félin auquel vous adhérez, au LOOF, sinon en exposition vous pourrez toujours prendre des contacts.

Les chaleurs de la femelle :


Elles se décomposent en 3 phases et durent entres 3 et 7 jours.

Dans un 1er temps, la vulve grossit, car le système de reproduction se prépare à l'accouplement et à la gestation. La femelle va manger plus et être plus nerveuse.
Le mâle est très attiré par la femelle et lui fait savoir.

Lors de la 2ème phase, la vulve continue à grossir. Votre femelle devient plus affective et perd l'appétit. Elle appelle constamment le mâle. L'accouplement peut avoir lieu.
Si la chatte ne s'accouple pas, survient la 3ème phase.

Ci dessous : laura en chaleurs - position 

L'activité de ses organes reproducteurs se calme et une période de tranquillité s'ensuit jusqu'aux prochaines chaleurs. Son intérêt pour le mâle va fortement diminué et elle a tendance à cracher contre lui car le mâle est encore attiré par la femelle.

 

Les ébats entres le matou et la femelle sont assez spectaculaires ; ce sont une série de grognements, de miaulements langoureux, de crachements.

 

 

Accouplement :

La femelle :


Elle semble n'avoir qu'un rôle passif, mais en fait contrôle et décide. Elle va tourner autour du mâle, l'attaquer, l'appeler, pour finalement accepter ses avances. Elle lui indique qu'elle est prête lorsque finalement elle va se baisser en relevant l'arrière train et en mettant la queue de côté au moindre contact de cette zone.

Chez le Maine coon qui est un chat à maturité lente, la femelle ne doit pas être trop jeune, il est conseillé d'attendre qu'elle ait 1 an, c'est à dire à ses 3ème chaleurs. En effet, une saillie trop jeune, peut nuire à la santé de la femelle.

Le mâle :


Il renifle l'arrière train de la femelle, lui saisit la nuque, se couche sur elle, puis passe à l'acte. Ces actions simultanées provoquent un cri à la femelle. En effet, l'acte de reproduction est douloureux pour la femelle.

La saillie va déclencher l'ovulation (pic ovulatoire) , ce n'est pas comme chez la chienne où il y a ovulation pendant le cycle, chez les chats il faut obligatoirement qu'il y ait saillie pour qu'il y ait ovulation. Après la saillie, la femelle va se rouler par terre, et parfois même attaquer le mâle. Il y aura accouplement pendant les 2/3 jours qui suivent. D'où l'importance de maintenir la femelle à l'intérieur et à l'écart d'autres mâles, pour éviter tous risques de saillies multiples par différents partenaires.

 



Pour une 1ère saillie, il est conseillé de choisir un mâle « expérimenté », cad qui aura déjà sailli. Un jeune mâle risque d'être maladroit et de ne pas y arriver.

L'âge où un male peut saillir dépend des individus, certains étalons sont prêts à 9 mois, pour d'autres il faudra attendre 12 mois.

Conseils :


Couper les griffes des deux chats, afin qu'aucun des 2 ne blesse l'autre,
comme l'accouplement se déroule sur plusieurs jours, préparez vous à laisser votre femelle chez l'étalon. En effet, c'est pratiquement toujours la femelle qui se déplace, histoire de ne pas contrarier le matou en le changeant de territoire, cela pourrait nuire à ces « performances » :o)
surveiller la chatte à votre retour, si 3 semaines plus tard, elle est de nouveau en chaleurs, vous avez le droit de tout recommencer, en général vous avez le droit à une 2ème saillie (gratuite) avec le même mâle.